Le sidérurgiste européen a annoncé ce 23 décembre la signature d'un accord avec DryLog en vue de céder une participation de 50 % dans Global Chartering Ltd (GCL), sa filiale de transport maritime. ArcelorMittal et DryLog formeront ensuite une coentreprise à parité. 

La transaction, dont les termes financiers n'ont pas été divulgués, devrait être finalisée avant la fin 2019, a indiqué ArcelorMittal ce 23 décembre. GCL exploite 28 vraquiers, dont 25 sont loués à long terme. Ces contrats seront transférés à la coentreprise que formeront le géant mondial de la sidérurgie et DryLog, une filiale de Ceres Shipping Ltd., dédiée au transport de vrac sec. Les trois autres navires resteront détenus en pleine propriété. 

Cette opération « aura un impact à terme de 530 M$ sur la dette nette d'ArcelorMittal, dont 400 millions à l'issue de l'opération​ et 130 M$ attendus début 2020 », a précisé le groupe. Cette opération fait partie d'un plan de cession à hauteur de 2 Md$ du portefeuille d'actifs de l'entreprise, objectif devant être atteint d'ici à la mi-2021.

LA RÉDACTION