Les 20 et 23 décembre, cinq navires ont été attaqués par des pirates dans le détroit de Singapour, couloir maritime d'Asie du Sud-Est très fréquentée car offrant la route la plus courte entre l’Europe et l’Asie. L'équipage d'un navire aurait été agressé tandis que deux navires auraient été immobilisés.

Le 20 décembre, le pétrolier Jag Lalit a été arraisonné par six pirates armés de couteaux alors qu'il se dirigeait vers Kaohsiung (Taiwan), selon le ReCAAP Information Sharing Centre (ISC). Deux membres de l'équipage ont été agressés. À peine 13 minutes plus tard, c'est le vraquier Akij Globe qui fut arraisonné par cinq hommes armés. L'alarme a été donnée et les auteurs se sont échappés dans une petite embarcation blanche avec des pièces de rechange pour le moteur et le générateur.

Plus tôt dans la même journée, le vraquier Jian Fa avait été pris d'assaut alors qu'il se dirigeait vers la Chine. Le ReCAAP a signalé que deux autres attaques, survenues aux premières heures du 23 décembre, lui avaient été signalées. Dans les deux cas, les attaquants ont immobilisé le navire.

Trois hommes, dont un armé d'un couteau, ont été aperçus dans la salle des machines du pétrolier Bazmi à 00-12 heures le 23 décembre, l'alarme a été donnée et les auteurs se sont échappés. Deux membres de l'équipage ont été retrouvés attachés mais rien n'a été volé sur le navire. Le 23 décembre, également, le Trust Star a été assailli, mais l'alarme a dissuadé ses auteurs.

« En raison de la proximité des différents événements, la possibilité que ce soit le même groupe qui en soit les auteurs ne peut pas être exclue », a commenté le ReCAAP, appelant les navires de faire preuve d'une vigilance accrue, d'adopter des mesures de précaution supplémentaires et de signaler immédiatement tous les incidents à l'État côtier le plus proche. Il a en outre recommandé aux forces de l'ordre des États côtiers « d'intensifier la surveillance, d'augmenter les patrouilles et de renforcer la coopération et la coordination entre eux afin de répondre rapidement aux incidents. »

Quelque 29 attaques de navires ont été signalées dans le détroit de Singapour cette année.

LA RÉDACTION