Selon l'Association brésilienne du commerce extérieur (AEB), les recettes d'exportation de minerai de fer devraient augmenter de 60 % cette année et s'imposer comme première source de devises du pays.

Le Brésil devrait afficher un excédent commercial global de près de 80 Md$ cette année a annoncé Jose Augusto de Castro directeur général de l'AEB à Reuters. L'Association brésilienne du commerce extérieur a revu ses prévisions pour intégrer la hausse des prix des matières premières et la forte poussée de la demande de la Chine.

À la fin de l'année dernière, l'AEB prévoyait que les exportations de minerai de fer de 2021 atteindraient 35,7 Md$, ce qui était déjà nettement plus que les 26 Md$ de recettes d'exportation estimées en 2020. La plupart des exportations brésiliennes de minerai de fer proviennent du géant minier Vale.

Excédent commercial doublé

Au cours des quatre premiers mois de cette année, les prix des exportations de minerai de fer ont augmenté de 77,6 % et de 18 % pour le soja selon les données du ministère de l'Économie. Les exportations brésiliennes de minerai de fer ont atteint un prix moyen de 129,8 $/t en avril, contre 67,6 $/t au cours du même mois de l'année dernière.

Ensemble, le minerai de fer et le soja représenteraient plus de 30 % des exportations totales du pays cette année, que l'AEB estime à 253,6 Md$. Depuis le début de l'année, le Brésil a enregistré un excédent commercial de 18,3 Md$, soit le double de ce qui avait été enregistré au cours des quatre premiers mois de 2020.

La rédaction