La compagnie bretonne vient d'indiquer, dans un communiqué, l'affrétement d'un navire neuf auprès du Suédois Stena RoRo, un 3e ferry de type E-Flexer propulsé au GNL, avec le Honfleur. Il sera construit au chantier naval chinois AVIC de Weihai et devrait rejoindre la flotte Brittany Ferries en 2023.

Lors de sa mise en service, il sera alors le 3e navire de type E-Flexer de la flotte, les deux premières unités étant le Galicia, livrable en 2021, et le Salamanca, attendu en 2022.  

Cet investissement s'inscrit, rappelle la société dans son communiqué, dans un programme de renouvellement de la flotte de 500 M€ en vue de s'engager notamment dans des modes de propulsion alternatifs plus économes en énergie. La compagnie fait notamment du Honfleur, actuellement en construction au chantier naval FSG de Flensbourg en Allemagne, le vaisseau amiral de cette nouvelle dynamique. La livraison est prévue fin 2019 avec retard sur le calendrier initial en raison des difficultés financières du chantier,

Les trois navires de type E-Flexer de 42 200 t chacun seront les plus grands de la flotte de la compagnie de Roscoff, avec une longueur de 215 m permettant de disposer de 3 000 mètres linéaires pour les véhicules fret et d'une capacité d'environ 1 000 passagers (340 cabines). 

« Cette opération nous permet de poursuivre nos plans de renouvellement de la flotte avec la confirmation de quatre nouveaux navires en cinq ans », indique Christophe Mathieu, président du directoire de Brittany ferries, mentionné dans le communiqué. Il confirme par ailleurs notre engagement en faveur du GNL et notre volonté d’exploiter des navires plus performants, plus respectueux de l’environnement et plus confortables ».

La rédaction