China Merchants Energy Shipping, une filiale de China Merchants Group, a commandé deux autres méthaniers de 175 000 m3 à la société chinoise Dalian Shipbuilding Industry (DSIC). Au début de l'année, CMES avait passé une commande de deux navires de transport de gaz pour 380 M$, la première commande de DSIC pour de grands méthaniers.

Les commandes de méthaniers et les contrats d’affrètement reflètent la dynamique du marché, complètement perturbé depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie. China Merchants Energy Shipping (CMES) a levé les options pour deux navires de transport de GNL de 175 000 m3, que la filiale de China Merchants Group avait contractées dans le cadre d’un premier contrat passé en début d’année pour deux unités auprès du chantier naval chinois DSIC. La valeur de la commande pour les 2+2 avait été alors estimée à 400 M$.

Ces méthaniers bicarburants, dont la livraison est prévue pour le second semestre 2025 et le premier semestre 2026, seront construits selon la technique française, dite à membranes de type Mark III Flex de GTT. Trois d’entre eux seront affrétés par la compagnie singapourienne Sinochem Oil Shipping (Singapour) pour une valeur estimée jusqu’à 2,5 Md$.

Une autre série de quatre

Par ailleurs, CMES a signé une lettre d'intention avec le même constructeur pour 2+2 méthaniers d’une capacité similaire. Ce qui porte l’ensemble à huit unités. Si le contrat est confirmé, DSIC en livrera deux au plus tard au second semestre de 2026 et les options au second semestre de 2026 et au premier trimestre de 2027, selon CMES.

Le CMES n'a pas communiqué le prix des nouveaux méthaniers, mais il sera supérieur à 200 M$ par navire, le prix que la compagnie avait payé en début d’année. Selon les données du marché, un méthanier neuf de cette taille coûte plus 230 M$ l’unité. 

La rédaction

Photo : ©DSIC