Selon Viking Life-Saving Equipment, la compagnie française a passé une commande portant sur ses systèmes qui permettent de traiter les départs de feu à l’intérieur des conteneurs.

« Les fonctions de lutte contre les incendies de conteneurs sur 85 navires du groupe CMA CGM ont été confiées au système HydroPen. Ce contrat démontre que, dans les 18 mois suivant son lancement, le système HydroPen est en train s’imposer comme une solution de lutte contre l'incendie des plus grands porte-conteneurs », s’est enflammé Dorte Moeskjaer Hansen, vice-présidente de l’équipementier danois spécialisé dans la sécurité maritime et aérienne.

L'HydroPen intervient au coeur du foyer, fait-elle valoir. Et c’est là l’essentiel de sa différenciation : les solutions conventionnelles de lutte contre l'incendie arrosent les conteneurs de l'extérieur. La technologie de Viking combine un tuyau à incendie standard avec une unité de forage qui pénètre dans la porte du conteneur et éteint le feu de l’intérieur. L’incendie est traité avec de l'eau, de la mousse ou du CO2. Utilisable sur ou sous le pont, un membre d'équipage peut en outre utiliser un dispositif télescopique pour combattre les incendies en hauteur avec un minimum de formation, est-il assuré.

CMA CGM aurait identifié le potentiel du système en 2018 à l’occasion d’un salon. Des tests ont été réalisés l’an dernier sur des navires de la compagnie à Marseille. Une deuxième vague d’essai a été menée à Los Angeles sur le porte-conteneurs CMA CGM T. Rossevelt (14 414 EVP), avec du personnel de Viking embarqué.

Plus importante commande

Sujet de préoccuaption grandissant dans le transport maritime avec la perte de conteneurs, les départs de feu sur les conteneurs ont souvent pour origine une déclaration de fret mal renseignée. L’année 2019 fut une année de sinistralité de ce point de vue. 

Viking Life-Saving Equipment intervient dans la sécurité maritime et offshore (systèmes d'évacuation par toboggan, canots de sauvetage, combinaisons d'immersion, équipements de lutte contre l'incendie, de sécurité aérienne...). En 2018, le danois a acquis Norsafe, le constructeur norvégien dont les canots de sauvetage sont utilisés dans le monde entier. La commande de CMA CGM offre à sa technologie sa plus importante commande. A fortiori dans des navires de cette taille.

La rédaction