©DR

Nicolas Sekkaki, à la tête de la filiale française du géant américain de l’informatique, prend la direction Informatique, Digital & Transformation du groupe CMA CGM. À ce titre, il sera chargé de piloter sa transformation digitale.

Pour accélérer le déploiement du digital et des technologies numériques au sein de tous les métiers du groupe, le transporteur français ne s’interdit manifestement rien, allant jusqu’à débaucher les plus notables experts du secteur. « La numérisation est au cœur de la stratégie de développement du groupe, un moteur de croissance, de différenciation et de performance », indique, dans un communiqué, l’armement qui a commencé à déployer un certain nombre de services en ayant recours à la blockchain, à l'intelligence artificielle et à l'internet des objets.

Né à Casablanca, de parents tous deux issus de l’INSA Lyon, le dirigeant est un « produit » Supaéro, l’École nationale supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace. Il entre chez IBM France dès 1991 comme ingénieur commercial. Il va ensuite y occuper diverses responsabiltés, en particulier à l’étranger, à New-York, notamment en tant que Manager Mainframe Sales IBM Worldwide, puis à Londres en qualité de directeur des ventes de la zone EMEA pour une des divisions du groupe. En 2002, il devient vice-président de la division Systems & Technology, notamment au moment de la vente de la division PC d'IBM à Lenovo.

En 2006, il est nommé directeur général de l’entité Global Technology Services d’IBM France – entité proposant des services, notamment d’hébergement et de maintenance des infrastructures – jusqu’à son départ de l’entreprise en 2010. Il rejoint alors l’éditeur de logiciels SAP en tant que directeur général France et Afrique du Nord. Mais revient dès 2012 à la maison IBM au siège européen à Madrid en tant que vice-président de la branche System & Technology pour l’Europe. C’est en 2015 qu’il prend la présidence d’IBM France.

L’accélération digitale, un cheval de Troie pour les compagnies maritimes

Un CDO pour coordonner

CMA CGM a annoncé dans le même temps qu'il avait recruté Padmaraja Dipankar, actuellement vice-président Intelligent Operations & Innovation chez Accenture, en tant que directeur du numérique du groupe (CDO, chief digital officer). Il devra conduire les projets de transformation digitale et animer les partenariats du groupe avec des acteurs externes, startups et grands pure-players du digital.

Quant à Michel Foulon, présent déjà depuis plusieurs années chez CMA CGM, il dirigera l’informatique du groupe et de ses filiales. 

CMA CGM avait fait appel en 2018 à l’expertise de Rajesh Krishnamurthy, président chez Infosys de la zone Europe de la division Energy, Utilities, Telecommunications and Services, pour assurer la digitalisation du transport maritime. 

La rédaction