L’armateur taïwanais a créé une entreprise commune avec le groupe NAXCo pour le représenter en France. La nouvelle société a commencé ses activités le 1er janvier.

Le groupe français (23 filiales, 340 salariés) a été fondé il y a plus de 50 ans au Havre comme agent maritime avant de développer, via de la croissance externe ou des partenariats, une offre complète de services (navires et cargaisons) dans les domaines du transport maritime, de la logistique, de la commission de transport et des services maritimes et portuaires. 

Dans le cadre d’une opération en LBO, Patrick Bryon en est devenu l’actionnaire majoritaire il y a deux ans. Il vise notamment à poursuivre sa croissance sur ces trois métiers que sont l’agence de lignes régulières, les services portuaires et le transit maritime et aérien, et ce dans ses implantations en Europe et en Asie. 

Plutôt que d’opter pour une installation en propre, Yang Ming a visiblement choisi de s’appuyer sur son partenaire de longue date avec lequel il est lié via la filiale de NAXco, CLB Liner. Yang Ming SAS a également été domiciliée au Havre.

Le taïwanais est le 9e transporteur maritime mondial de conteneurs avec une capacité de 615 839 EVP. Il possède 89 navires dont 44 en propriété, selon Alphaliner.

La rédaction