Le transporteur régional chinois, qui s’est aventuré en début d’année sur les lignes Est-Ouest avec un service entre l’Asie et l’Europe, se lance cette fois entre l’Asie et la côte ouest-américaine.

Taux de fret au plus haut, pénurie d’offre et demande persistante génèrent des vocations. En début d’année, le transporteur chinois, jusqu’alors positionné sur de l’intrarégional, a initié quelques rotations entre Asie et Europe d’abord en services ad hoc, avant de pérenniser en un service régulier puis d’augmenter la fréquence (de mensuelle à deux fois par mois) et la capacité à partir de juin.

Ce service, commercialisé sous la marque AEX (Shanghai, Ningbo, Xiamen, Nansha, Yantian, Ho Chi Minh Ville et les trois ports européens de Rotterdam, Hambourg et Anvers) est désormais exploité par quatre porte-conteneurs de 4 250 EVP. Il devrait intégrer ce mois-ci une escale directe à Tilbury au Royaume-Uni. 

Conteneurs : vers le développement de services ad hoc ?

Shanghai-Los Angeles

Cette fois, la compagnie se lance sur le transpacifique. Le nouveau service, annoncé sous le nom Trans-Pacific Express (TPX), fera la rotation entre Shanghai et Los Angeles en cinq semaines. Durant les deux premiers mois, il sera exploité à l'aide de deux navires de 1 732 à 2 741 EVP, les A Daisen et AS Columbia et proposera deux à trois traversées par mois. En septembre, trois navires supplémentaires de 4 400 EVP – les Ren Jian 27, Ren Jian 20 et Ren Jian 26–, seront déployés avec des traversées hebdomadaires. Le voyage inaugural est prévu pour le 18 juillet au départ de Shanghai avec l’A Daisen (1 732 EVP).

La compagnie chinoise a également mis en place une liaison directe entre les ports chinois de Ningbo et Yantian et Santos au Brésil, baptisée Service Chine-Brésil (CBS). Il est assuré en VSA (vessel share agreement) avec Cosco Specialised Carriers. Ce service est exploité avec des navires de marchandises diverses avec la possibilité de charger des conteneurs en pontée (473 EVP). Il opérera une à deux rotations dans le mois. Le prochain départ est prévu de Ningbo le 15 juillet avec le Cosco Honor.

La rédaction

©Fleetmoon