Le constructeur naval Shanghai Waigaoqiao Shipbuilding (SWS), filiale de China State Shipbuilding Corp. (CSSC), a mis sur cale le paquebot destiné à Carnival Cruise Shipping, une entreprise commune entre CSSC et le leader mondial de la croisière, Carnival Corp.

Le 10 novembre, le début des travaux sur la coque a fait l’objet d’une cérémonie officielle sur le chantier naval de Shanghai. Le paquebot a créé l’événement parce qu’il sera le premier construit en Chine pour le marché chinois. Le constructeur italien Fincantieri y a largement contribué puisqu’il a accordé une licence technologique permettant d’exploiter les maquettes de la classe Vista et s’est engagé dans une assistance technique, notamment pour la gestion de projet et du réseau de sous-traitants. 

La nouvelle unité (130 000 t de jauge brute), qui devrait être livrée en 2023, accueillera 4 250 passagers en plus des 1 400 membres d'équipage. Lors du China International Import Export (CIIE) 2020 à Shanghai, Marine Interiors, une filiale de Fincantieri, avait également signé un contrat avec SWS pour la fourniture des 2 800 cabines de la première unité du programme. 

Giuseppe Bono, PDG de Fincantieri, a voulu voir dans l’événement une illustration de la détermination du secteur à faire face à la crise : « La production se déroule comme prévu. C'est un excellent signe pour l'industrie des croisières en Chine et cela confirme le fort engagement de Fincantieri, de la CSSC et du groupe Carnival dans ce moment très difficile que nous vivons. »

La rédaction