©DHL

En 2020, le transitaire a réalisé un chiffre d'affaires de 15,9 Md€ et un résultat d'exploitation de 590 M€, en nette amélioration. Le transitaire revoit ses perspectives à la hausse.

Dans l’attente des résultats définitifs le 9 mars, la filiale forwarding du géant allemand de la logistique, propriété de Deutsche Post-DHL, a annoncé des résultats financiers préliminaires pour 2020.  DHL Global Freight Forwarding a enregistré une hausse de 5 % de son chiffre d’affaires par rapport à 2019, à 15,9 Md€ et de 13 % de son résultat d'exploitation (Ebit), qui s'élève à 590 M€. Le « quatrième trimestre exceptionnel », qui a vu les revenus augmenter de 14 % pour atteindre 4,4 Md€, a permis de compenser les trimestres de l’année plus faibles. Néanmoins, à en juger par la baisse du résultat d’exploitation (- 2 % par rapport à 2019, 170 M€), ses coûts ont augmenté.

L'ensemble du groupe a engrangé une résultat d'exploitation « record », à 4,6 Md€, au-delà de ses prévisions estimées entre 4,1 et 4,4 Md€. En conséquence, le groupe revoit à la hausse ses prévisions de bénéfices pour cette année et 2022 envisageant un Ebit à 5,4 Md€. 

La rédaction