L’opérateur portuaire émirati va allouer 55 M$ à son terminal à conteneurs britannique, propriété de ABP.  Il est question de moderniser les équipements, d'accroître de 25 % la capacité de l’infrastructure et de la création d’un nouveau poste de contrôle frontalier.

Le ministère des Travaux publics et le propriétaire du port, Associated British Ports (ABP), viennent d'achever un programme de dragage à Southampton de façon à accueillir les plus grands porte-conteneurs. DP World, qui exploite deux terminaux à conteneurs au Royaume-Uni – Southampton et London Gateway –, prévoit un ensemble d’aménagements totalisant 40 M£. 

Quelque 10 M$ devraient permettre d’acquérir onze chariots cavaliers hybrides moins énergivores (réduction de 40 % par rapport au moteur diesel-électrique) tandis que 3 millions devraient être alloués à des espaces de stockage dédiés aux conteneurs vides. Près de 1,5 M$ sont également prévus pour l’extension d’un rail de grue de quai de 120 m afin de desservir tous les postes d'amarrage du terminal. Un nouveau poste de contrôle frontalier, comprenant les installations d'inspection sanitaire de la UK Border Force et du port, doivent accélérer les contrôles des marchandises entrant dans le pays.

Le principal concurrent de DP World au Royaume-Uni est le hongkongais Hutchison Ports qui exploite le plus grand terminal à conteneurs du pays, à Felixstowe. Parmi les autres opérateurs portuaires britanniques figurent Forth Ports, présent entre autres à Tilbury et Grangemouth, Peel Ports à Liverpool et Clydemouth notamment tandis que ABP est basé à Hull et Immingham.

La rédaction

Sur le même sujet