L’armateur islandais devra s’acquitter d’une amende de 12 M$ après avoir admis s'être entendu avec un autre opérateur, Samskip, entre 2008 et 2013, révèle Alphaliner.

L’opérateur de ferries a reconnu auprès des autorités de la concurrence une série d'infractions à la loi concernant ses services au départ de l'Islande, notamment dans la fixation des prix, le partage d'informations, la gestion de la capacité et la répartition de la clientèle avec Samskip, entre autres. Elles concernent des prestations de transport au départ de l'Islande vers l'Europe et l'Amérique du Nord.

Depuis, l'entreprise a changé de direction et d’actionnaire majoritaire. Alors qu’une enquête sur Samskip est toujours en cours, Eimskip ne sera plus autorisée à entretenir des relations commerciales avec la compagnie néerlandaise, à moins qu'elle ne puisse prouver qu'elles ne contreviennent pas aux règles antitrust. Elle devra également revoir « tous les contrats » avec d'autres entreprises du secteur des transports.

La rédaction