North Star Renewables, filiale du groupe écossais présent dans l’offshore pétrolier et gazier North Star Shipping, a obtenu les contrats pour la conception, la construction et l'exploitation de trois navires de service (SOV) destinés à ce qui sera le plus grand parc éolien du monde, une fois achevé en 2026. 

C’est le premier contrat dans le secteur des énergies renouvelables pour North Star. Et il est de taille, estimé à 315 M€. À l'issue d'un appel d'offres international, la filiale de North Star Shipping, basée à Aberdeen, en Écosse, a été sélectionnée pour fournir trois navires de services SOV (navire de service à la maintenance) qui seront livrés à la compagnie norvégienne Equinor, exploitante du parc, d'ici le début de l'année 2023, avant la mise en service de la première phase du gigantesque parc éolien offshore. Les navires seront ensuite affrétés à Dogger Bank pour une période de 10 ans, avec une option pour trois prolongations d'un an.

Les SOV seront exploités pendant toute la durée du contrat par North Star, à partir d'une nouvelle base qu'elle établira à Port of Tyne, créant ainsi 130 nouveaux emplois à plein temps au Royaume-Uni pour l'équipage et le personnel à terre, qui s'ajouteront aux 1 400 employés actuels de la société.

Plus grand parc éolien offshore au monde

Le parc éolien de Dogger Bank, d'une puissance de 3,6 GW, est actuellement en cours de construction à quelque 130 km au large des côtes du Yorkshire, dans le nord-est de l'Angleterre, par le consortium composé de SSE Renewables, Equinor et Eni. SSE Renewables, dont le siège est en Écosse, dirige la construction. Equinor exploitera le parc éolien à partir de l'été 2023.

Les navires d’assistance comprendront de grandes plates-formes à partir desquelles les travaux d'installation et d'entretien des turbines offshore géantes pourront être effectués, ainsi que des logements de qualité hôtelière où les ingénieurs et techniciens du parc éolien pourront passer deux semaines consécutives.

Robert Jaques

Photo : North Star