L’explosion dans le port jordanien durant une opération de manutention de réservoirs contenant du chlore gazeux a coûté la vie à treize personnes et blessé des centaines d’autres. 

Le navire était à quai en train de charger une vingtaine de réservoirs de chlore gazeux liquéfié, gaz extrêmement réactif et toxique mais utilisé comme désinfectant et agent de purification de l'eau. Les tanks devraient être livrés à Djibouti. Un nuage toxique de chlore gazeux s’est répandu après la rupture d’une bouteille de gaz. Selon les médias d'État, l’accident a coûté la vie à 13 personnes et fait au moins 260 blessées.

Épaisse fumée jaunâtre

Vers 17h00, sur les images diffusées en boucle, on aperçoit une grue qui charge des bidons depuis un premier camion accosté au navire. Le camion repart et un autre est en phase d’approche lorsque le réservoir suspendu par la grue au-dessus du navire tombe sur le pont inférieur. Un épais nuage jaunâtre enveloppe rapidement le navire et enseveli le quai. Le réservoir contenait, selon les premiers rapports, entre 25 et 30 t de chlore.

Le Premier ministre jordanien s'est rendu sur place et annoncé l’ouverture d’une enquête placée sous la direction du ministre de l'Intérieur. Les opérations ont été initialement suspendues dans le port, mais en fin de journée, les responsables du port ont déclaré que les opérations se poursuivaient. Ils ont toutefois ordonné aux navires de ne pas s'approcher de la zone de l'accident. 

La rédaction