Le premier port britannique pour les conteneurs, qui avait été écarté sine die par Maersk en octobre de ses services en raison de « temps d’attente exceptionnellement élevés », va rester un temps de plus hors des radars de l’alliance 2M. 

Felixstowe, premier port anglais pour les conteneurs avec 36 % des importations conteneurisées du pays, reste sanctionné en raison de la congestion. Déjà saturé en temps normal, le port est en outre affecté par la grave pénurie de chauffeurs routiers qui touche le pays. Maersk avait annoncé mi-octobre qu’il supprimait l’escale. L’annonce avait fait réagir Richard Ballantyne, le porte-parole de British Ports Association, craignant l’effet contagion chez d’autres opérateurs.

Les deux partenaires de l’alliance 2M – Maersk et MSC – prolongent de trois mois, jusqu'en mars 2022, la suspension de Felixstowe du service Europe-Extrême-Orient AE7/Condors. Maersk dessert désormais le Royaume-Uni par transbordement depuis Wilhelmshaven, tandis que MSC achemine ses boîtes via Anvers.

La rédaction

Photo : ©DR