Le constructeur naval italien Fincantieri a signé un accord préliminaire de collaboration avec Cassa depositi e prestiti (CDP) et Snam portant sur des projets visant l'innovation et le développement des installations portuaires en Italie.

Dans le cadre de l'accord, les parties identifieront, définiront et mettront en œuvre les projets et développeront des technologies durables appliquées au transport maritime, conformément aux dispositions de la proposition de plan énergétique et climatique national intégré (PNIEC), indique un communiqué.

L'accord se concentre sur quatre domaines : les ports et zones côtières (construction d'infrastructures pour l'approvisionnement, la transformation et l'utilisation du GNL et de sources d'énergie alternatives pour le transport maritime dans les installations portuaires ou les zones côtières) ;  les nouvelles technologies (recherche, développement et mise en œuvre de systèmes de transport maritime basés sur les nouvelles technologies : turbines pour modules GNL, confinement et gestion des systèmes de méthane liquide et gazeux) et sources d'énergie innovantes (GNL, hydrogène, piles à combustible) ; ingénierie; efficacité énergétique (initiatives visant à accroître l'efficacité de la consommation, en particulier dans les secteurs naval et industriel°.

Dans le cadre de cet accord, Fincantieri et Snam partageront leurs compétences techniques en lançant des ateliers dédiés. Le CDP soutiendra ces initiatives d'un point de vue économique et financier.

La rédaction