©Fosen

Le chantier naval norvégien achèvera la construction du ferry au GNL, commandé par Brittany Ferries au chantier naval allemand FSG. La compagnie française avait fini par y renoncer en raison des retards de livraison engendrés par les problèmes financiers persistants du constructeur. 

La construction du Honfleur, à moitié achevée, reprendra au chantier naval Fosen Yard AS à Rissa, en Norvège, plutôt qu'au chantier naval Flensburger Schiffbau-Gesellschaft (FSG) à Flensburg, en Allemagne. Le constructeur norvégien a obtenu le contrat de la compagnie maritime norvégienne Siem Group pour l'achèvement du Ro-pax dont la construction a commencé en 2018. Il est actuellement remorquée d'Allemagne en Norvège.

En juin de cette année, Brittany Ferries a annulé le contrat de construction en invoquant des retards dans la livraison du navire causés par les problèmes financiers persistants du chantier.

Brittany Ferries condamne le Honfleur

Nouveau départ pour tous

Le navire a ensuite été acquis par Siem auprès de FSG. Les deux entreprises sont familières. Le chantier naval allemand a déjà construit plusieurs navires pour la société de Kristiansand, spécialisée dans le reefer, le vrac sec et le ro-ro. Siem détenait également une participation minoritaire dans l'ancienne FSG avant de la vendre au fonds d'investissement Tennor Holding. Après avoir entamé une procédure d'insolvabilité en août, FSG a été rachetée par plusieurs sociétés appartenant à Tennor Holding en septembre.

La rédaction

Nouveau départ pour FSG