Le port polonais a annoncé que son programme d'investissements dans ses infrastructures sera achevé en 2021. Gdansk veut rivaliser avec les ports en eau profonde d'Europe occidentale.

Le port prééminent de la Baltique n’a pas lésiné sur les investissements pour jouer dans la cour des grands européens. L'autorité portuaire affirme qu'un programme d’investissements d’un montant de 1,3 Md€ sera finalisé cette année. Il portera sa capacité de manutention de fret à plus de 60 Mt dans les cinq ans à venir. Gdansk a traité 48,5 Mt en 2020, comptant désormais parmi les plus grands ports d'Europe.

Les investissements, qui sont à différents stades d'avancement, sont menés par un groupement privé-public, l'Office maritime de Gdynia, une agence gouvernementale gérant le golfe de Gdansk, PKP Polskie Linie Kolejowe, le gestionnaire polonais des infrastructures ferroviaires, ainsi que des entreprises basées dans le port. Les plus importants sont cofinancés à 85 % par l'Union européenne par le biais de l'instrument Connecting Europe Facility (CEF).

« Ce programme d'infrastructure envoie un message positif aux compagnies maritimes, aux transitaires et aux entreprises de notre hinterland, assure le président du port de Gdansk, Łukasz Greinke. Les investissements dans les ports intérieurs et extérieurs nous permettent d'offrir un service plus rapide, plus efficace et plus compétitif. Notre objectif ultime est de positionner le port comme une plateforme logistique clé pour les pays d'Europe centrale et orientale. »

163 M€ pour le réseau routier et ferroviaire

Parmi les chantiers, qui devraient être achevés à la mi-2021, figurent l'extension et la modernisation des accès routiers et ferroviaires du port pour un montant de 163 M€. Au total, 7,2 km de routes, 10 km de nouvelles voies ferrées et sept ouvrages d'art seront construits ou reconstruits. À l’intérieur du port, 125 M€ doivent financer l’approfondissement du chenal ainsi que l'extension du linéaire de quai et l'amélioration des conditions nautiques. Le chantier devrait être livré au cours du second semestre.

La reconstruction du quai Dworzec Drzewny, qui a nécessité un engagement de plus de 43 M€, devrait également être achevé en seconde partie de l'année. Il est aussi question d’une unité flottante de stockage et de regazéification (FSRU), construite en partenariat entre le port de Gdansk, Gas System, l'opérateur national du gazoduc polonais, et l'Office maritime de Gdynia. Une lettre d'intention tripartite a été signée en septembre dernier.

La rédaction