L'entreprise publique chinoise a lancé un appel d'offres pour la construction de 50 vraquiers au GNL.

GNG Ocean Shipping, filiale de Guangdong Province Navigation, spécialisée dans le transport maritime côtier et fluvial, entend disposer d’ici à mars 2022 de 25 vraquiers de 2 000 tpl et 25q autres de 3 000 tpl, tous avec une propulsion principale au GNL.

La valeur du contrat est estimée à 101 M$ et la construction devrait, selon les plans, commencer avant le 1er mai 2021 tandis que la totalité des nouvelles unités devront avoir été livrées au 31 mars 2022.

L’entreprise d’État se conforme ainsi à une volonté de Pékin, qui enjoint depuis quelques années à ce que la flotte nationale privilégie le GNL comme carburant. Des infrastructures d’avitaillement ont été, à cet effet, déployées dans les ports côtiers et le long des principaux fleuves, notamment le Yangtsé.

La rédaction

Photo : ©DR