L’autorité portuaire de Singapour vient d’accorder à la filiale du groupe pétrolier français un droit d’une durée de cinq ans, à compter du 1er janvier 2022, pour délivrer du GNL.

C’est la troisième licence que le premier hub mondial d’avitaillement des navires a accordée. Jusqu’à présent, le port de Singapour comptait deux fournisseurs de GNL carburant marin agréés - FueLNG et Pavilion Energy Singapore. En prévision de la croissance future de la demande, l'autorité maritime et portuaire de Singapour (MPA) envisage d’attribuer jusqu'à deux licences supplémentaires pour renforcer ses capacités soutage en GNL

« Le GNL est la meilleure solution, immédiatement disponible, pour réduire l'empreinte carbone de nos clients transporteurs et il ouvre la voie à un bioLNG et à un méthane synthétique neutres en carbone. Nous continuerons à accroître nos investissements pour offrir des solutions de soutage de GNL compétitives, et fiables à Singapour et ailleurs », a commenté Jérôme Leprince-Ringuet, le directeur général de Total Marine Fuels Global Solutions (TMFGS).

Pavilion Energy et Chevron associés pour fournir du GNL

Le 4 janvier, Singapour a accueilli son premier souteur de GNL, le FueLNG Bellina, livré par Keppel Offshore de Nantong à une entreprise commune entre Keppel et Shell Eastern Petroleum pour opérer le soutage de navire à navire. Parmi ses premiers clients, les pétroliers affrétés par Shell et l'un des porte-conteneurs de Hapag Lloyd, le Sajir.

FueLNG assurera également le soutage de GNL à partir de la première installation de soutage spécifiquement dédiée de Singapour, qui devrait être construite par Keppel O&M sur son laboratoire flottant. Shell fournira le carburant à l'installation lorsqu'elle sera opérationnelle à la fin de 2021.

La rédaction

Photo : Le 4 janvier, le remier souteur de GNL a été mis en service à Singapour ©keppel