L’armateur norvégien Höegh Autoliners offre de nouvelles liaisons directes depuis mi-mars au départ du port suédois de Göteborg pour livrer directement de la Suède, des cargaisons de voitures, de machines-outils... vers l’Afrique et l’Océanie.​

« Cette ligne directe ouvre de nouvelles possibilités à l’industrie automobile suédoise car l’Afrique du Sud et l’Océanie sont des marchés clés pour la Suède », précise Claes Sundmark, directeur marketing et commercial de l’autorité portuaire de Göteborg.

La nouvelle liaison rejoint Durban, Port Elizabeth (Afrique du Sud), Maputo (Mozambique), Port Louis (Île Maurice), Tamatawe (Madagascar), Frematle, Port Kembla (Sydney), Brisbane, Melbourne (Australie) et Auckland (Nouvelle Zélande). Au retour, le navire doit charger des biens en provenance d’Asie avec des escales au Japon (Hitachinaka, Yokohama, Kawasaki, Omaezaki, Yokkaichi, Nagoya, Kobe, Hiroshima), en Corée (Incheon, Masan), à Singapour, en Thaïlande (Leam Chabang) et en Chine (Shanghai, Tiajin Xingang, Lianyuangang). « Nous travaillons étroitement avec nos clients pour leur offrir les options de transports dont ils ont besoin, se félicite Oskar Orstadius, chef des ventes de Höegh Autoliners. Nous sommes heureux de démarrer un service en provenance et à destination de la Suède, pour l’industrie automobile. »

Höegh affrète des transporteurs de voitures et véhicules lourds (PCTC) d’une capacité de 8500 CEU (car equivalent units). Les navires de Höegh sont manutentionnés à Göteborg au terminal Transocean par Logent Ports and Terminals.

Photo : © Höegh Autoliners