SFL Management va affréter à temps six porte-conteneurs de 14 000 EVP à l'armateur allemand pour une période de cinq ans, après l'expiration des contrats en cours en 2023-2024.

SFL Management va affréter à temps six porte-conteneurs de 14 000 EVP à Hapag-Lloyd pour une période fixe de cinq ans, après l'expiration des contrats en cours en 2023-2024. Les navires seront ensuite exploités par la compagnie allemande jusqu'en 2028-2029. Les nouveaux contrats vont générer 540 M$ de revenus, ce qui portera à 3,8 Md$ le total des contrats signés pour SFL.

L'année dernière, SFL a acheté deux navires éco-conçus et les a affrétés à une filiale de MSC.

10,8 Md$ de résultat net

Le numéro cinq de la ligne régulière a soldé l’année 2021 sur résultat net de 10,8 Md$ (1,02 Md$ en 2020) pour un résultat d'exploitation avant intérêts, impôts et amortissement (Ebitda) d’un peu plus de 12,8 Md$ (2,9 Md$ en 2020) et un résultat d’exploitation (Ebit) de 11,1 Md$ (1,43 Md$ en 2020).

Les revenus ont augmenté pour atteindre 26,4 Md$, essentiellement portés par les taux de fret car le volume de transport n’a pas augmenté (+ 0,3 %), à 11,83 MEVP. Le revenu moyen par EVP a en revanche bondi de 79,7 % (à 2 003 $/EVP) et a entraîné une croissance des recettes de 74,4 %.

La compagnie, qui dispose d’une flotte de 253 porte-conteneurs, a actuellement 22 unités en commande, dont deux séries de six unités de 23 000 EVP au GNL. Une fois livrées, elles ajouteront 400 000 EVP sa capacité de transport actuelle de 1,8 MEVP. En 2021, l’entreprise aura en outre investi dans son parc de conteneurs quelque 300 000 EVP.

La rédaction