©Eimskip

 

L’armateur islandais n'a pas encore publié tous ses résultats pour le troisième trimestre mais revoit à la hausse son bénéfice d'exploitation. Une amélioration malgré une faible croissance des volumes.

Alors qu’elle n’a pas encore publié l’intégralité de ses résultats pour le troisième trimestre, l’armateur islandais n’a pas attendu pour annoncer un bénéfice d'exploitation (Ebitda) revu à la hause, de 21,5 à 22  M€ pour le troisième trimestre, contre 20,3 M€ pour la même période l'année dernière. Le résultat d’exploitation (Ebit) devrait atteindre 10,1 à 10,6 M€ contre 9,2 M€ au troisième trimestre de l'année dernière.

« Le volume a légèrement augmenté par rapport au même trimestre de l'année dernière, après une baisse au cours des deux premiers trimestres de l'année », indique l’entreprise, ajoutant que les volumes de ses activités de transport frigorifique ont baissé, s’établissant au même niveau que celui enregistré l'année dernière.

Eimskip estime que la crise sanitaire continue à faire peser l’incertitude sur l'économie mondiale.

La rédaction