Le contrat de construction avait été annoncé la semaine dernière. C’est la compagnie maritime sud-coréenne qui opérera les trois très grands transporteurs de brut commandés à Hyundai Samho Heavy Industries.

Le commanditaire de la commande n’est pas à ce jour connu si ce n’est qu’il est un armateur basé en Asie. Mais la compagnie qui les affrètera a été révélée. Il s’agit de la compagnie sud-coréenne HMM qui les exploitera pour le compte du raffineur de pétrole sud-coréen GS Caltex suivant un contrat d’affrètement au voyage de dix ans, entre le 1er juillet 2022 et le 1er juillet 2032. Le montant de l’engagement s’élève à 560 M$. 

Les trois VLCC de 300 000 tpl ont été commandés la semaine dernièr au constructeur sud-coréen Hyundai Samho Heavy Industries, une filiale de Korea Shipbuilding & Offshore Engineering Co. (KSOE), l’entité qui chapeaute les trois grands chantiers navals coréens (Hyundai Heavy Industries, Hyundai Mipo Dockyard et Hyundai Samho Heavy Industries). 

HMM possède cinq VLCC dans sa flotte, construits en 2019, et deux suezmax de 2011. L'armateur dessert les routes entre le Moyen-Orient et l'Afrique de l'Ouest vers l'Extrême-Orient, les États-Unis et l'Europe.

La rédaction