La compagnie sud-coréenne a révélé son intention de créer une entreprise commune avec le n° 1 mondial de la manutention portuaire.

La joint-venture doit être lancée cette année, mais la date exacte n'a pas encore été fixée. Selon l'agence de presse Yonhap, citant le ministère des Océans et de la Pêche (MOF) du pays, PSA devrait contrôler 58 % du capital de la nouvelle entreprise, le solde détenu par HMM et la Korea Ocean Business Corp. (KOBC), entité publique créée pour soutenir les compagnies maritimes sud-coréennes.

Aucune information n’a été divulguée sur cette nouvelle alliance.

La rédaction