L’opérateur portuaire de Hong Kong vient d’obtenir la concession d’un nouveau terminal polyvalent du port saoudien de Jazan. Il sera développé en deux phases, comprendra un terminal à conteneurs et un terminal pour les marchandises générales et le vrac sec. 

Le géant portuaire de Hong Kong a signé le 15 février le contrat qui le lie aux autorités saoudiennes, la Royal Commission in Jubail and Yanbu (RCJY), représentée par la Jubail and Yanbu Industrial Services Company. Il prend ainsi pied sur le port de Jazan (JCPDI), où il aura à charge d’investir et d’exploiter les terminaux polyvalents (conteneur, marchandises générales et vrac sec). Situé à l'extrême sud-ouest du pays, sur les bords de la mer Rouge, à une soixantaine de kilomètres de la frontière avec le Yémen, Jazan sera aménagé de façon à avoir un tirant d'eau à quai de 16,5 m, selon Hutchison Ports.

Sur le tracé de l'initiative chinoise « Belt and Road », le port est considéré comme une porte d'entrée majeure vers la région sud du Royaume, qui compte une population estimée à 4,5 millions de personnes. Les terminaux visent à soutenir la croissance économique dans toute la région et desservir l'Afrique orientale et australe, est-il indiqué. 

Vision 2030

Les travaux de la première phase devraient être lancés cette année, en commençant par le terminal de marchandises générales et de vrac sec, qui disposer d’un linéaire de quai de 540 m. Le terminal à conteneurs, lui, est prévu pour entrer en service début 2022 avec 730 m de quai. Ces aménagements s’inscrivent dans la « Vision 2030 » portée par le gouvernement du Royaume, qui entend faire de son pays un hub logistique mondial. 

« Nous sommes présents depuis 20 ans en Arabie Saoudite, rappelle Éric Ip, directeur général du groupe Hutchison Ports, dans le communiqué, et c'est un marché très important pour Hutchison Ports. Marquant un nouveau chapitre pour nous, le port JCPDI est situé au carrefour de l'une des lignes est-ouest les plus fréquentées et des routes nord-sud qui connaissent une croissance rapide. Nous nous réjouissons de (...) contribuer à la Vision saoudienne 2030. »

La rédaction

Photo : Eric Ip (au centre), directeur général du groupe Hutchison Ports, et Andy Tsoi (deuxième à partir de la gauche), directeur général de Hutchison Ports, Moyen-Orient et Afrique.