Dans le sillage des grands chargeurs américains tels que Home Depot et Walmart, des transitaires comme DSV ou Geodis, l’enseigne suédoise de l’ameublement pallie les défaillances du transport maritime en affrétant des navires et en achetant des conteneurs. 

L’enseigne suédoise de l’ameublement emploie à son tour les grands moyens pour remédier par ses propres moyens à la pénurie de navires et de conteneurs qui font peser une menace sur ses approvisionnements alors que se profilent déjà les fêtes de fin d’année. 

La marque scandinave a confirmé auprès média suédois Svenska Dagbladet avoir affrété des navires pour soulager son sourcing et prévenir les ruptures de stock dans ses magasins. Elle a par ailleurs indiqué qu’elle avait acheté des conteneurs. 

« La congestion des ports combinée à une demande historiquement élevée a créé un déséquilibre sur l'ensemble du marché mondial du transport maritime, a déclaré Mikael Redin, responsable de la supply chain au quotidien suédois. À cela s'ajoute une pénurie générale de certaines matières premières. L'ensemble fait que beaucoup de produits manquent. »

Sur les pas de Home Depot, Walmart va affréter des navires

À qui adresser la facture finale...

Dans cet entretien, le dirigeant laisse entendre que le consommateur pourrait bien avoir à régler la facture : « Le transport de marchandises par conteneur est devenu 800 à 900 % plus cher pendant la pandémie. Les navires font la queue pendant des semaines devant les ports du monde entier pour décharger leurs marchandises. Il faut bien que quelqu’un règle la facture finale. »

Ikea est un des chargeurs, qui avait un certain volume de marchandises à bord de l’Ever Given, le porte-conteneurs bloqué dans le canal de Suez pendant six jours qui a provoqué un embouteillage aux deux extrémités du point de passage et exacerbé les perturbations dans le transport maritime, déjà mis à rude épreuve par la crise sanitaire. 

Ikea s’inscrit dans la même logique que le distributeur d’articles de maison Home Depot et le géant de la grande distribution Walmart, qui ont entrepris des démarches similaires.

Home Depot va exploiter son propre navire pour pallier le déficit d'approvisionnement

Capacité déployée à son maximum

Les grands chargeurs craignent que les compagnies ne remplissent leurs engagements contractuels qu’à hauteur de 60 à 65 %. Selon les analystes de la ligne régulière, les plus grands transporteurs ont mis en service toute la capacité disponible et déploient même des extra-loaders. 

A.D

Photo : Entrepôt logistique d’Ikea à Gennevilliers