Le projet porté par Blue Origin, la société spatiale créée par l’emblématique fondateur d’Amazon, d’exploiter un roulier comme plateforme de réception des éléments des fusées, a été abandonné. Raison avancée : son coût, rapporte CNN.

L'entreprise de Jeff Bezos avait annoncé fin 2018 avoir acquis le roulier Stena Freighter à l’armateur suédois Stena RoRo, renommé en 2020 Jacklyn, le prénom de la mère du fondateur d’Amazon. Construit en 1997, le navire n'est entré en service qu'en 2004 à la suite de retards de construction et de rififis dans le contrat d’affrètement. La compagnie de ferry a exploité le navire pendant 14 ans, principalement en mer du Nord et Baltique, avant d'annoncer la vente en août 2018.

Blue Origin prévoyait de transformer le roulier de façon à y installer un système de récupération des propulseurs du premier étage, au retour sur terre après le lancement, afin de réduire le coût des opérations spatiales. Un pratique éprouvée par SpaceX, la société du rival et fantasque Elon Musk.

Conversion pourtant engagée

La conversion du ro-ro avait été amorcée à en juger par des photos prises sur le chantier. Le statut actuel du navire n’est pas en revanche connu. La direction de Blue Origin s’est contentée de confier à CNN qu’elle cherchait d'autres solutions, plus « rentables ». Avec des années de retard, Blue Origin prévoit désormais de lancer sa première fusée orbitale d'ici à la fin de 2022.

La rédaction