Cainiao, la branche logistique du géant chinois de l’e-commerce, a lancé un service de réservation de conteneurs pour le fret aérien et maritime. Une initiative qui répond à la pénurie mondiale de conteneurs d'expédition, indique la société.

Alibaba, qui n’en est plus à une incursion supplémentaire dans le fret aérien et maritime, lance un nouveau service dont peu de choses ont filtré pour l’instant si ce n’est une déclaration. L’offre de Cainiao s'étendrait sur plus de 200 ports dans 50 pays avec des « frais d'expédition de port à port 30 à 40 % moins élevés que le taux moyen du marché. »

Après China Merchants, Alibaba s'associe à Cosco

La nouvelle offre serait motivée par la pénurie de conteneurs qui entrave actuellement les flux maritime en raison des retards et tensions dus à la pandémie et plus fondamentalement des déséquilibres des balances commerciales, notamment de la Chine : trois conteneurs exportés pour un conteneur importé. Les tarifs de transport s’affolent en conséquence depuis des semaines, comme l’indiquent les agitations du SFCI qui ne semble plus avoir de plafond. Le prix pour transporter un conteneur de 40 pieds de la Chine à la côte Est des États-Unis a fait un bond de plus de 80 % en décembre par rapport à juin, selon les données de Freightos.

ZIM parie décidément sur l'e-commerce

« En travaillant étroitement avec les compagnies aériennes et les sociétés de fret, nous voulons contribuer à une plus grande stabilité du transport maritime et aérien de marchandises », a déclaré James Zhao, directeur général de Cainiao, dans le communiqué.

La rédaction

Le rush technologique est-il une menace ou une opportunité pour le secteur maritime ?