Le groupe français estime avoir bénéficié des « très bonnes performances des terminaux portuaires en Afrique » de sa filiale Bolloré Africa Logistics, dont il étudie pourtant la cession.

Les activités du groupe Bolloré ont fortement progressé au troisième trimestre 2021. Le principal contributeur au chiffre d'affaires du groupe reste Vivendi avec 2,5 Md$ (+ 14 %), dopé par la performance de ses filiales Canal+ et Havas. Bolloré et Vivendi ont retraité de leurs revenus le chiffre d'affaires d'Universal Music Group, dont Vivendi a distribué fin septembre 60 % des parts à ses actionnaires (notamment le groupe Bolloré). Le chiffre d'affaires de la major musicale représentait précédemment environ 30 % des revenus de Bolloré.

Néanmoins, la branche Transport et logistique a largement profité de la bonne conjoncture avec une hausse de 34 %, à 1,9 Md$. Le groupe estime avoir bénéficié des « très bonnes performances des terminaux portuaires en Afrique » de sa la filiale Bolloré Africa Logistics qui possède des infrastructures dans plus de vingt pays sur le continent et dont Bolloré étudie la cession.

Les activités africaines de Bolloré, à tout prix

Hausse des prix des produits pétroliers et des volumes

La logistique pétrolière voit également ses revenus augmenter de 52 % à 610 M€, une croissance due à « la hausse des prix des produits pétroliers et des volumes. » Aussi, l'activité industrielle localisée en Bretagne croît sur le trimestre de 45 % à 95 M€, « portée par les ventes de batteries, l’accélération des ventes de bus et la progression des activités de films plastiques. »

La rédaction

Photo : ©DR