La fédération nationale des ports et docks CGT (FNPD-CGT) a appelé à une grève de 24 heures dès le 26 janvier, sans attendre la date du 31, arrêtée par les centrales syndicales à l'issue d'une première journée de mobilisation contre la réforme des retraites, le 19 janvier.

Le syndicat appelle tous les salariés à cesser le travail de jeudi mais aussi à supprimer « les heures supplémentaires et shifts exceptionnels à compter du 26 janvier ».

Les modalités d’action de la semaine du 30 janvier et « l'élévation du niveau de lutte » seront définies après les « échanges avec les autres fédérations CGT », indique la CGT Ports et docks. Elle appelle le gouvernement à « retirer son projet de réforme » et à rétablir le départ à la retraite à 60 ans, voire 55 ans pour les métiers pénibles.

La rédaction

Photo : ©AnonymeCitoyen