Le principal indice du fret maritime de la Baltic Exchange, qui reflète la moyenne des prix pratiqués sur 24 routes mondiales de transport en vrac de matières sèches, tels que les minerais, le charbon, les métaux, les céréales, etc... est tombé à son plus bas niveau en une semaine, à 1 897 $, en raison d'une demande plus faible pour tous les segments de navires.

La rémunération quotidienne moyenne des capesize, qui transportent habituellement de 170 000 à 180 000 t de minerai de fer et de charbon, a chuté de 828 $ dans la semaine de mi-octobre, s'établissant à 24 203 $.

L'indice panamax a engrangé des pertes de 30 points de semaine en semaine, enregistrant sa pire journée du mois le 17 octobre, à moins de 1 800 $. La rémunération quotidienne moyenne des panamax, qui transportent de 60 000 à 70 000 t de charbon et céréales, a perdu 200 $ pour terminer à 14 388 $. L'indice supramax plafonnait à 1 200 $.

La rédaction