L'industrie du forage est à la peine. Selon un décompte de la société de courtage Kepler Chevreux, rapporté par le média Finansavisen, 50 plateformes de forage ont été envoyées à la casse en 2020.

Le secteur offshore, en crise depuis plusieurs années, a payé le prix fort en 2020, subissant en boomerang la contraction des dépenses d’investissement des compagnies pétrolières.

La situation a conduit plusieurs acteurs de la filière à se placer sous la protection du chapter 11, la loi américaine sur les faillites. Au cours des prochaines années, indiquait Vessels Value en septembre, 66 plateformes de forage, soit 9 % de la flotte actuelle, devraient être livrées. Dans un tel contexte de marché, ajoutait l'analyste, il est probable qu'elles ne soient jamais mises à l’eau. Selon Vessels Value, 16 nouvelles constructions doivent être livrées en 2021 et neuf en 2022.

La rédaction