C’est ce que devrait mettre sur la table BW Offshore pour acquérir une prise de participation majoritaire dans Ideol.

Créée il y a dix ans par Paul de la Guérivière, l’entreprise de la Ciotat (Bouches-du-Rhône) est réputée dans le domaine de l’éolien offshore pour ses flotteurs. « Nous combinons nos quatre décennies d'expérience en matière de développement, de financement et d'exploitation offshore avec la technologie et l'expertise éprouvées d'Ideol en matière d'éoliennes offshore flottantes. Ensemble, nous créons un champion sur ce marché émergent », a commenté Morco Beenen, le PDG de BW Offshore, dans un communiqué de presse.

Le groupe prévoit que l'opération, sous réserve du feu vert réglementaire, soit finalisée d'ici la fin mars. Avant cela, la nouvelle société BW Ideol sera introduite à la bourse d’Oslo, sur Euronext Growth.

La direction et les salariés d'Ideol devraient détenir environ 20 % des actions après la cotation. L'entreprise compte plus de 60 employés, dont 90 % sont des ingénieurs. Elle a installé deux éoliennes de démonstration en taille réelle basées sur sa technologie brevetée.

La rédaction