Les ports allemands sont en perte de régime. Ils ont subi l’an passé un recul d’activité de 6,4 %, à 275 Mt, au lieu de 300 Mt en 2019, selon l’Office fédéral des statistiques.

Le recul a été particulièrement marqué en mai (- 15,8 %) du fait de la pandémie tandis qu’un léger redressement s’est amorcé à partir de novembre (+ 3,7 %). L’évolution est principalement liée à l’effondrement des importations (-9,2%) tandis que les exportations n’ont reculé que de 1,4 %.

L’Allemagne avait réussi l’an passé à maintenir son activité industrielle pendant la plus grande partie de l’année. La répartition par secteur d’activité montre un recul généralisé, y compris pour les conteneurs (-6,9%, à 14 MEVP). Les grands ports allemands, notamment le plus grand d’entre eux, Hambourg (- 6,8 %), ont tous été affectés. Seul le port de Rostock (+0,7 %) a légèrement progressé l’an passé.

Nathalie Versieux

Photo : ©HHLA