La Chine reste le premier partenaire commercial des États-Unis. Les échanges entre les deux superpuissances économiques se sont élevés à 52 Md$ en janvier.

À se demander si les guerres tarifaires ont vraiment un impact... En tout cas, entre les deux superpuissances économiques mondiales, les relations commerciales résistent. Les importations chinoises des États-Unis ont augmenté de 18 % en janvier par rapport au même mois en 2020 et les exportations américaines vers le géant chinois se sont envolées de 79 %. La situation trouve une concrète illustration dans le boom du conteneur. Il suffit d’ouvrir les boîtes pour y trouver des téléphones portables, des ordinateurs et des équipements pour la maison, les trois principales catégories de produits importés par le continent américain selon les données du Census Bureau analysées par World City. Le soja, les puces informatiques et le pétrole figurent parmi les trois principales exportations américaines.

Des échanges de 560 Md$

Le commerce total de la Chine avec les États-Unis a augmenté de 28 % à 52 Md$ en janvier, les importations pesant 39 Md$. En 2020, les échanges bilatéraux se sont établis 560 Md$. La Chine a ainsi été le premier partenaire commercial des États-Unis pour le 10e mois consécutif en janvier comme elle l’a été en 2020, selon les statistiques américaines publiées le 7 mars.

Le continent américain a pour second partenaire commercial, le Mexique, avec lequel les échanges ont diminué de 1,3 % par rapport à la même période en 2019, à 48,5 Md$ en janvier (538 Md$ en 2020). La proximité prime puisque le Canada se place au 3e rang, à 45,8 Md$ (525 Md$ en 2020).

La rédaction

Photo ©LosAngeles