Plus aucune route n’échappe désormais à la fièvre des taux de fret conteneurisés au départ de la Chine. La semaine dernière, les tarifs pour transporter un conteneur entre l’Asie et l'Europe ont grimpé en flèche alors qu’ils se maintiennent toujours sur le transpacifique à un niveau élevé. 

Le SCFI (Shanghai Containerized Freight Index), composé des taux spot pour les conteneurs au départ de la Chine vers le reste du monde, est gagné par une fièvre sans répit depuis désormais trois mois. Les taux entre l'Asie et la côte ouest des États-Unis, qui représentent 20 % de l'indice total, ont cependant marqué une pause la semaine dernière en perdant 33 $/EVP, mais ils restent à des niveaux élevés : 3 880 $ par boîte de 40 pieds.

Les tarifs de transport maritime entre l’Asie et l’Europe, route d’ordinaire la plus lucrative des lignes Est-Ouest, ont été jusqu’à présent épargnés par l’emballement qui s’est emparé du marché transpacifique. Or, ce sont les taux de l'Asie vers l'Europe qui ont été embarqués la semaine dernière (48) dans une spirale haussière. L'indice SCFI a augmenté de 5,7 % pour atteindre 2 048,27 $. Ce qui peut se matérialiser par un surcoût de 447 $ par conteneur chez certains armateurs et ainsi atteindre 2 091 $ pour un conteneur de 20 pieds.

De mémoire d’analystes, il s’agirait de la plus forte augmentation hebdomadaire depuis avril 2018. À l’époque, la ligne avait enregistré une hausse de 32,5 % de ses taux de fret, soit 774 $.

La rédaction