TUI Cruises  a été contraint d’annuler ses « croisières bleues » à bord du Mein Schiff 1 pour le reste de l’année. ©TUI

Tour à tour, les compagnies de croisière s’adaptent aux restrictions émises par leurs autorités. Les dernières mesures prises par l’Allemagne obligent ses entreprises à suspendre une nouvelle fois leurs activités au départ des ports allemands. Avec effet immédiat. 

Le confinement à l'allemande a débuté le 2 novembre si bien que les voyages touristiques à l'intérieur de l'Allemagne sont quasiment impossibles. Les hôtels et hébergements sont aussi contraints de fermer. Les opérateurs doivent s’adapter. TUI Cruises, Hapag-Lloyd Cruises ou encore AIDA ont annoncé la suspension de leurs croisières au départ de l'Allemagne avec effet immédiat.

TUI Cruises, dont l’un des actionnaires est Royal Caribbean, avait été l’une des premières compagnies à remettre en service cet été un grand paquebot, mais en raison des contraintes, elle s’était limitée à des croisières sur des destinations scandinaves. Elle vient d’annuler ses « croisières bleues » à bord du Mein Schiff 1 pour le reste de l’année. Le navire débarquera ses passagers à Keil, en Allemagne, où il sera amarré. TUI avait également commencé ses croisières avec le sistership Mein Schiff 2 depuis le 24 juillet. L’entreprise fait observer que « depuis juillet, elle a embarqué plus de 40 000 passagers sans aucun cas n’ait été détecté positif ».

Concept de croisières aériennes

Hapag-Lloyd Cruises exploitait pour sa part des croisières courtes aux escales limitées (Göteborg en Suède) avec deux navires plus petits, L'Europa (moins de 500 passagers) et le Hanseatic Inspiration (jusqu’à 230 passagers). Le premier est rentré au port tandis que le second n'avait pas navigué depuis la mi-octobre.

Si les deux compagnies ont été contraintes par les autorités locales de suspendre leurs croisières au départ de l'Allemagne, elles poursuivent pour l’instant leurs opérations internationales. TUI exploite son navire, le Mein Schiff 6, avec le concept de croisière aérienne vers la Grèce. Elle ne prévoit pas d’annuler et envisage même d’autres destinations dans la même configuration, notamment autour des îles Canaries. Le Mein Schiff 2 devrait arriver le 5 novembre à Las Palmas pour démarrer son programme.

L'Europa 2 de Hapag-LLoyd Cruise a quitté Bremerhaven le 3 novembre à destination de Tenerife où il est attendu le 10 novembre. AIDA Cruises (groupe Costa) a pour sa part remis à plus tard sa reprise, évoquant un horizon approximatif, en décembre.

La rédaction