En 2021, les ports chinois ont traité 282,7 MEVP, soit une hausse de 7 % par rapport à l'année précédente. Vingt-sept places portuaires ont traité plus de 1 MEVP et quatre ont manutentionné 20 % de plus qu'en 2020. 

En 2021, les ports chinois n’ont pas décéléré, ou si peu, avec 282,7 MEVP ayant transité dans leurs terminaux, soit une hausse de 7 % par rapport à l'année précédente. Près de 250 MEVP (249,3 MEVP) ont été acheminés par des ports maritimes (+ 6 %) tandis que 33,4 MEVP (+11 %) ont été traités par les ports fluviaux. En Chine, les premiers traitent aussi, et en quantité non négligeable, du fret fluvial tandis que les seconds manutentionnent également, et de façon importante, des conteneurs. 

Trafic des ports maritimes chinois (source : Dynamar)

Parmi les locomotives portuaires, la déconfiture de Dalian imprime avec sa chute de 28 %, passé de 8,76 à 3,67 MEVP entre 2019 et 2021.

Vingt-sept ports ont traité plus de 1 MEVP. Quatre – Beihai (+ 22 %), Fangcheng (+ 28 %), Yangcheng (+ 48 %) et Yangpu (+ 28 %) –, ont traité plus de 20 % de plus qu'en 2020.

Trafic des ports fluviaux chinois (source : Dynamar)

La rédaction

Photo : ©Fleetmoon