Le blé ukrainien, fraîchement récolté, ne suscite pas beaucoup de transaction sur les marchés. 

Le blé ukrainien de la nouvelle récolte est proposé en Asie au prix de 390 $ la tonne en franco à bord (FOB), bien qu'il n'y ait pas eu beaucoup de transactions en raison des coûts de fret plus élevés, selon des négociants basés à Singapour.

Le blé transite en effet par voie terrestre jusqu’en Roumanie pour être ensuite embarqué depuis le port roumain de Constanta. Des offres ont été cependant effectuées pour deux volumes d’environ 25 000 t chacun. Selon les négociants, les meuniers asiatiques restent pour l'heure intéressés par l'origine australienne.

La rédaction