Selon l'analyste Xeneta, le mois de novembre a été marqué par une nouvelle hausse de 16,3 % des tarifs pour les marchandises conteneurisées dans le cadre de contrats à long terme. Les coûts du fret auront augmenté de 121,2 % au cours des douze derniers mois.

Les taux des contrats de conteneurs à long terme ne sont pas épargnés par la fièvre, selon Xeneta. Ils auraient encore augmenté de 16,3 % en novembre et de 121,2 % au cours des 12 derniers mois. « Il est difficile d'envisager un changement de cap, les fondamentaux étant très largement en faveur des transporteurs. Nous ne distinguons aucun signe de baisse de la demande », estime Patrick Berglund, directeur général de Xeneta.

Selon la société, dont l’indice est établi à partir des taux de fret maritime fournis par les principaux chargeurs, la croissance des taux observée en novembre est la deuxième plus importante jamais enregistrée, après une poussée de 28,1 % en juillet.

« Des gains importants » 

Ainsi le XSI® fait état de gains importants pour chaque zone régionale jusqu'en novembre. En Europe, les importations ont augmenté de 9,1 %, l'indice étant désormais en hausse de 143,3 % sur un an, tandis que les exportations ont bondi de 23,7 %, soit la plus forte croissance mensuelle jamais enregistrée (et 85 % de plus qu'en novembre dernier).

Pour l’Asie, l’indice a augmenté de 14,6 % pour les importations et de 14,5 % pour les exportations (soit des hausses de 65,5 % et 163,3 % respectivement sur une base annuelle). Aux États-Unis, le tableau a été encore plus marqué à l’import, où les tarifs ont fait un bond de 39,3 % en novembre (soit une hausse de 122,4 % par rapport à la période équivalente de 2020), tandis qu’à l’export, ils ont enregistré une progression de 9 % (26,2 % sur un an).

La rédaction