Le gouvernement vietnamien a décrété le confinement de toute la région sud du pays, les cas de Covid-19 ayant récemment explosé. Ho Chi Minh-Ville était déjà en état d'urgence depuis une semaine et la plupart de ses terminaux sont désormais très encombrés.

Les navires s’amassent au large du sud du Vietnam ou déroutent selon une routine devenue familière. Le Covid-19 continue d’opérer sévèrement dans les ports asiatques.

Le Vietnam a décrété le confinement de toute la région sud du pays si bien que la plupart des terminaux de la région sont désormais très encombrés. Ceux de Ho Chi Minh-Ville mais aussi à Vung Tau, important hub de transbordement, où de nombreux navires sont aussi au mouillage en attendant que des postes d'amarrage se libèrent.

Le spectre de Yantian

De nombreuses usines ont été contraintes de fermer ces dernières semaines. Le Vietnam s’était pourtant illustré en 2020 par sa bonne gestion de l’épidémie, n'ayant enregistré que 1 465 cas positifs sur une population d'environ 98 millions d'habitants. Les dernières données quotidiennes font état de 4 843 nouveaux cas en une seule journée.

La situation rappelle celle de Yantian, l’un des principaux ports du Sud de la Chine, où la fermeture partielle de ses terminaux pendant près de quatre semaines avait entraîné la congestion et entamé la productivité des ports voisins avec effet cascade sur les escales des navires et les programmes de navigation, complètement chamboulés. 

La rédaction

Photo : Terminal d’APMT à Cai Mep ©APMT

Sur le même sujet