Madrid annonce un plan de soutien à la production d'hydrogène vert. Elle y consacrera 1,5 Md€ dans les trois prochaines années.

L'hydrogène vert (produit par électrolyse de l'eau en utilisant de l'électricité d'origine renouvelable) fait partie des secteurs ciblés par le plan de relance espagnol transmis à Bruxelles pour bénéficier des fonds spéciaux européens débloqués dans le cadre de la relance. Madrid l’a annoncé en début de semaine et porte l’ambition de faire du pays un « pôle industriel » de référence pour ce type d'énergie propre.

« Le soutien ferme à cette technologie permettra de stimuler les investisseurs pour mobiliser jusqu'à 8,9 Md$ d'ici à 2030 », indique le gouvernement espagnol dans un communiqué, misant sur les partenariats public-privé. Madrid affirme avoir reçu plus de 500 propositions d'entreprises.

Le fabricant américain de moteurs Cummins a annoncé qu'il investirait 50 M€ dans la construction d'une usine d'électrolyseurs destinés à produire de l'hydrogène vert dont la mise en service est prévue pour 2023 dans la région de Castille-la-Manche (centre). L'usine aura une capacité de production de 500 MW par an dans une première phase, sans précision sur l’origine de l’électricité. L’entreprise a déclaré à l'AFP être dans une période de sélection du site d’implantation. 

La rédaction

©DR