L'Inde assouplit ses règles en matière de cabotage pour développer les liaisons intra-régionales. Maersk Line a ainsi transporté pour la première fois 16 conteneurs le long du Gange, de Varanasi à Kolkata.

L'Inde a investi "considérablement" pour rendre les 1 390 km de Ganges accessibles à la navigation commerciale, a indiqué le ministère indien du Transport maritime. Des navires d'une capacité pouvant atteindre 2 000 tpl peuvent désormais transiter de Varanasi à Kolkata. Maersk a ainsi opéré sa première "expédition" en provenance de l'arrière-pays vers le Bangladesh. Le ministère y voit la possibilité de s'ouvrir au-delà, "au reste du monde", via le golfe du Bengale.

Le gouvernement indien ambitionne de tripler la quantité de marchandises transportées sur les voies navigables indiennes pour atteindre 150 Mt d'ici 2023. Les analystes estiment que la décision devrait déclencher un boom considérable de la construction navale dans les chantiers locaux.

La rédaction