MSC surplombe le transport maritime de conteneurs par sa capacité exploitée, ayant détrôné Maersk de son statut de leader en début d'année. Mais l'armateur danois reste en haut du classement mondial dans le transport frigorifique avec ses 504 000 boîtes réfrigérées.

Dans les premières heures de 2021, MSC, alors numéro deux mondial du transport maritime de conteneurs mondial depuis 2004, avait évincé le leader mondial Maersk si bien que près de 60 000 EVP les séparent : 4,33 MEVP pour le transporteur suisse et 4,27 MEVP pour le danois. Or, MSC a plus million d’EVP en commande répartis sur 77 navires quand Maersk n’en a que 319 100 EVP. Ce qui lui garantit d’être leader pour un temps certain.

Toutefois la prééminence de Maersk pour le transport sous température dirigée est intacte selon Alphaliner : ses 739 navires (au 1er avril) sont équipés d'un total de près de 504 000 prises frigorifiques. Soit une part de 23,3 % (capacité frigorifique en pourcentage de la flotte) quand elle est chez MSC de 20,2 %. Considérée sous ce seul critère, MSC est distancé en outre par les numéros trois et cinq mondiaux CMA CGM (21,7 %) et Hapag-Lloyd (20,8 %). Maersk est aussi dépassé par ZIM (23,7 %).

Capacité frigorifique en pourcentage de la flotte par compagnie. Source : Alphaliner

L'avance de Maersk sur MSC en matière de capacité frigorifique est une conséquence de son rachat de Hamburg Süd en 2017, souligne le spécialiste de la ligne régulière. La flotte de Hamburg Süd comprenait de nombreux navires construits pour les trafics d'Amérique latine orientés vers le reefer, comme le Cap San Nicolas, porte-conteneurs de 10 589 EVP, équipé de 2 100 prises reefers. Seuls le CMA CGM Jacques Saadé (23 112 EVP) et ses sisterships disposent d'une capacité frigorifique supérieure avec 2 200 prises, selon les données d’Alphaliner

La rédaction