Le fabricant de moteurs allemand livrera les six moteurs principaux de la nouvelle série de porte-conteneurs de 23 500 EVP, que l’armateur allemand a commandé en décembre à DSME. Ils seront bicarburant, dont le GNL.

Transaction allemande. Man s’est vu confié la commande des moteurs des six porte-conteneurs de dernière génération que Hapag-LLoyd a commandés aux dernières heures de 2020 au constructeur sud-coréen DSME. Les moteurs MAN B&W 11G95ME-GI Mk10.5 seront construits en Corée du Sud, indique le constructeur, et seront dual fuel, avec le GNL ou avec un carburant conforme aux normes d'émission de niveau III grâce à la technologie SCR (réduction catalytique sélective). La première livraison de moteurs est prévue pour mai 2022.

Les six nouvelles unités de Hapag-Lloyd seront livrées entre avril 2023 et décembre 2023 et représentent un investissement d'environ 1 Md$pour la compagnie maritime. Les navires seront déployés sur les lignes entre Europe et Asie (services FE) dans le cadre de THE Alliance (Hapag-Lloyd, One, HMM, Yang Ming). 

Hapag-Lloyd commande six porte-conteneurs de 23 500 EVP

« Ces nouveaux bâtiments seront équipés d'une technologie ME-GI mature qui a accumulé des références sur de multiples segments et est en mesure traiter tous les carburants alternatifs qui se développeront dans les décennies à venir », indique Bjarne Foldager, vice-président senior de MAN Energy Solutions.

Cette nouvelle commande s’ajoute à celles d’octobre 2020 pour les cinq vraquiers newcastlemax de la compagnie singapourienne EPS et des moteurs bicarburant pour deux pétroliers LR2 destinés propriétaires et exploitants de pétroliers Hafnia.

Lé rédaction