Le numéro deux mondial du transport maritime de conteneurs a acheté pas moins de huit navires d'une capacité de 1 100 à 2 700 EVP au cours des trois dernières semaines. Le transporteur sécurise ses capacités alors que le marché du conteneur est sous tension et profite de prix avantageux.

Le 2 décembre, le JMM se faisait l’écho de la boulimie du deuxième armateur mondial (cf. Arrivée de Søren Toft à la tête de MSC). MSC avait alors acquis en quatre mois 16 navires totalisant 92 900 EVP pour une valeur de plus de 260 M$. Manifestement pas rassasiée, la compagnie italo-suisse continuait mi-janvier (cf.quotidienne n°143) de faire ses emplettes sur le marché de l’occasion, indiquaient des rapports de courtiers. En même pas un semestre, la compagnie avait alors acquis 19 navires d'une valeur de plus de 290 M$.

Ces jours-ci, de nouveaux mouvements ont été repérés par les courtiers et détaillés par Alphalinr. Le numéro deux mondial du transport maritime par conteneurs aurait mis la main sur un navire de 2 764 EVP, contrôlé par Peterson, actuellement affrété par Hapag-Lloyd, ainsi que deux unités de 2 546 EVP appartenant à Reederei Foroohari, tous deux construits en 2008, affrétés respectivement par ONE et MSC. Le transporteur aurait également acheté deux navires de 1 683 EVP à Borealis, construits en 2002 et équipés d'une classe de glace 1A. L’un est déjà affrété par la compagnie, l’autre par son partenaire au sein de l’alliance 2M, Maersk.

Boulimie 

Deux autres petits porte-conteneurs de 1 730 EVP lui sont également crédités. Ils auraient été acquis auprès de la société norvégienne Atlantica Shipping. Ils sont actuellement affrétés par Linea Messina et CMA CGM. Enfin, un dernier de 1 122 EVP, qui est actuellement affrété par Ocean Africa Container Lines (OACL) et déployé en Afrique du Sud. L’ensemble aurait été acquis pour 11 M€. 

L'entreprise est par ailleurs investie dans un programme de construction de navires de grande taille. Elle a actuellement près de 323 380 EVP en commande, répartis sur 16 navires. Avec une flotte de 582 unités dont 153 en propriété et une capacité totale de 3,86 MEVP, le second armateur mondial dans le secteur du conteneur possède 15,9 % de parts de marché derrière Maersk (4,11 MEVP et près de 16,9 % de PDM).

A.D.

Photo : ©Reederei Foroohari