Les autorités de la concurrence italienne ont donné leur feu vert à l'accord conclu en juin entre MSC et Messina Linea, par lequel le n°2 mondial du transport conteneurisé détiendra une participation minoritaire dans la compagnie maritime basée à Gênes et deviendra propriétaire de quatre con-ros.

Les autorités ont considéré que l'opération n'aura pas pour effet de créer de distorsion de concurrence, au regard des marchés des deux sociétés, MSC et Messina étant actives sur les marchés des terminaux et de la logistique terrestre en Italie.

La transaction doit encore être soumise à l'approbation des autorités étrangères. MSC investit 25 M€ pour acquérir une participation de 49 % dans le groupe Ignazio Messina et 52 % de l'entité qui contrôlera quatre des huit con-ros de Messina. Il s'agit de Jolly Diamante, Jolly Perla, Jolly Titanio et Jolly Cobalto. Linea Messina opère notamment sur Trieste-Izmir et Gioia Tauro-Tunis-Anvers. L’emprise turque sur Trieste était jusqu'à présent assurée par UN-Roro et Ekol, qui y détiennent les terminaux. MSC y a déployé en 2018 deux conros issus de la prise de contrôle de Messina.

La rédaction