Le leader mondial du transport maritime de conteneurs serait prêt à investir 6 Md$ dans le gros projet en cours de développement au Vietnam sur la petite île au sud de Cai Mep.

D’après le média vietnamien Vietnam +, qui relayait les propos tenus par La Hông Hanh, directrice adjointe du Département du plan et de l’investissement (ministère des Transports) au cours d’un colloque à Hô Chi Minh-Ville, MSC serait sur les rangs pour tenir un rôle dans les futurs développements portuaires du gouvernement. L’exécutif a des projets ambitieux. 

Cai Mep, port greenfield construit il y a une décennie à l’extérieur de Hô Chi Minh-Ville, le port historique du Vietnam, avec des terminaux en eaux profondes que se sont répartis les grands manutentionnaires mondiaux, serait proche de la saturation (lire à ce sujet l’entretien avec le directeur général de Gemalink, dont est actionnaire CMA CGM, qui fait le point sur l’ensemble des développements au Vietnam). Il a enregistré l’an dernier un trafic proche de 5 MEVP, soit une croissance de 13 %, supérieure à celle de l’ensemble des ports vietnamiens, de l’ordre de 5 %. 

Un investissement de 6 Md$

Ainsi l’actuel gouvernement vietnamien porte de nouveaux développements, notamment celui d’un nouveau méga port sur l'île de Phu Loi, dans le district de Can Gio, à 10 km au sud-ouest de Cai Mep, où il est prévu 6 800 m linéaires de quai pour une infrastructure dimensionnée à 15 MEVP par an.

C’est dans le cadre cadre que MSC, en association avec Vietnam Maritime Corp. (VIMC), envisagerait d’investir 6 Md$ dans un terminal, qui pourrait accueillir des unités de 24 000 EVP. Il serait situé sur le chenal en eaux profondes de Thi Vai, qui relie les terminaux de Cai Mep à la haute mer.

Benoit Klein, Gemalink : « Le Vietnam est conscient de son rôle dans la diversification du sourcing »

Des travaux à Cai Mep

Le gouvernement vietnamien prévoit en outre d’investir 62 M$ pour approfondir et élargir les chenaux d'approche de Cai Mep. Les travaux de dragage devraient commencer d'ici la fin de l'année. Ils porteront la profondeur à 15,50 m (contre 14 m) et la largeur à 350 m (contre 310 m).

Cai Mep a déjà accueilli des unités 20 000 EVP dans ses plus grands terminaux, mais jusqu'à présent, un tonnage de cette taille ne peut faire escale dans le port qu'avec de nombreuses restrictions concernant les marées, les vents, le trafic et le tirant d'eau des navires.

Sans pouvoir lever complètement ces restrictions, le chantier devrait faciliter l’accueil de navires de plus en plus grands.

La rédaction

Photo : Le port de Caip Mep ©mt.gov.vn